Presses et outillage du tireur sportif pour le rechargement

La question de l’acquisition d’une presse de rechargement se pose à un moment ou un à un autre pour le tireur sportif régulier. Monostation ou automatique, quel type de presse pour quel calibre ou volume de production  ? Le cas échéant, comment appréhender le réglage de la presse ? Vers quel fabricant se tourner pour la fourniture de la presse et de ses outils ? Ces derniers seront-ils compatibles d’une presse à une autre ?

Pour passer directement aux catégories produits 

 

Si vous pensez vous lancer dans le rechargement, les outils et kits LEE représentent l'investissement idéal pour découvrir les joies et économies du rechargement des cartouches métalliques.

Les presses de rechargement LEE

Presses monostation : LEE CLASSIC CAST PRESS

Les presses monostation  vous permettrons de charger presque n'importe quelle cartouche. Les cartouches sont chargées dans un processus par lots, par exemple, 20 étuis sont désamorcés et dimensionnés, puis la matrice est changée pour placer les balles dans les 20 étuis préparés. Ce processus de changement de matrice est accéléré par le système de matrice à changement rapide Lee Breech Lock. Le rechargement des carabines est mieux réalisé sur les presses à station unique. Pour un débutant, une presse mono station dans un kit est un bon choix.

Presses à tourelle : LEE VALUE TURRET PRESS

Les kits de presse à tourelle offrent la simplicité de station unique et presque la vitesse d'une presse progressive. Pas besoin de dévisser les matrices, et sur les modèles actuels, la tourelle avance automatiquement à la station suivante. Quatre tirages du levier et vous avez terminé un tour. Parfait pour la production modérée de munitions pour armes de poing. Lorsqu'il est équipé d'une mesure de poudre Pro Auto-Disk ou Auto-Drum, vous pouvez charger 250 cartouches par heure. Désactivez la fonction d'index automatique et vous pouvez recharger par lots les cartouches de fusil les plus longues. Tournez et échangez la tourelle, enclenchez un nouveau shell holder et vous êtes prêt à charger votre prochain calibre.

Presses progressives : LEE LOAD-MASTER 38 & 357 MAGNUM

Les presses progressives sont destinées à la production très élevée des cartouches d'arme de poing. Positionner une balle et tirer le levier - toutes les autres opérations sont automatiques. Sélectionnez une presse progressive si vous tirez plus de 500 cartouches par semaine. Avec ce système de presse progressive, le changement de calibre peut être délicat. Ainsi,Si vous chargez des quantités limitées de nombreuses cartouches différentes, une presse à tourelle est votre meilleur choix.

 

Lu dans l’une des premières versions du célèbre ouvrage ‘le Manuel de rechargement’ de René Malfatti

Couverture du Manuel de rechargement de Rene Malfatti dans sa deuxième édition" C'est aux États-Unis qu'est fabriquée la presque totalité de l'outillage spécial pour le rechargement; plus de cent firmes se partagent le marché. En dresser la liste dépasserait le cadre de cette page ; il existe d'ailleurs une sorte de catalogue des catalogues: " The Reloader's Digest ", édité par John Amber, qui présente une partie seulement de la production des principaux fabricants." 

Comme dans tout produit manufacturé, il y a une sorte de hiérarchie dans la qualité. Tout d'abord, le point essentiel, qu'il est très difficile d'apprécier par un simple examen visuel, est la concentricité de tous les éléments de la presse, des matrices et des mandrins; un défaut d'alignement beaucoup plus fréquent qu'on ne le pense rend impossible l'obtention d'une cartouche précise, surtout lorsqu'il s'agit de douilles à collet rétreint.

Le deuxième point est la qualité des matériaux utilisés (fontes et aciers), ainsi que les rectifications éventuelles d'usinage et les tolérances de fabrication.

Le troisième point, enfin, est le côté pratique qui doit permettre d'exécuter facilement et sans complications inutiles toutes les opérations de rechargement.

 Présentation vidéo

merci à "Les Armes et le rechargment

Les types de presses accessibles au rechargeur de cartouches métalliques

Les presses à main – la presse portative

 Contrairement à ce que l'on peut penser, l'outillage à main ne donne pas des résultats inférieurs à ceux obtenus avec les machines de modèle courant. Certaines opérations, en particulier le recalibrage et l'amorçage, sont réalisées avec une grande précision.

L'inconvénient majeur de l'outillage à main est, d'une part, la lenteur des opérations et, d'autre part, une manipulation souvent fatigante. Son utilisation peut donc intéresser tous ceux qui ne tirent qu'occasionnellement, ou bien certains rechargeurs qui veulent faire des essais sur le terrain même.

Les presses fixes - la presse Monostation

Les presses permettent d'effectuer les opérations de rechargement plus facilement et plus rapidement; elles donnent, en outre, la possibilité d'aborder certaines techniques, telles que la remise en forme ou la transformation de douilles, ainsi que (pour certains modèles) la fabrication des projectiles chemisés (swaging).

Pour obtenir le maximum d'une presse, il est absolument nécessaire de la fixer à demeure sur un établi très rigide, scellé au mur et au plancher.

L’essentiel des fabricants ont adopté, pour les matrices, le pas standard américain de 7/8 x 14 (c'est-à-dire 22,225 mm de diamètre et quatorze filets au pouce), créé par la maison Pacific Gun Sight Company, en 1930.

Certains gros modèles ont un pas de 1 1/4 x 18, ce qui permet le rechargement des cartouches de chasse et de certains gros calibres à douille métallique (jusqu'à la 12,7 de la mitrailleuse), mais ces presses sont livrées d'origine, avec la bague intermédiaire au pas standard.

Nos Presses monostation à la vente

Image Produit Prix
LEE BREECH LOCK HAND PRESS 66,95 € l'unité
LEE CLASSIC CAST PRESS 215,00 € l'unité

Les principaux types de presses Monostation

Pragmatiques, les Américains désignent généralement les divers modèles par une lettre qui représente approximativement la forme du bâti.

Les Presses C

Ce sont les plus répandues; le premier modèle connu en France fut la Spartan de Lyman ; la plupart des fabricants proposent aujourd’hui des modèles similaires. C'est un matériel simple, d'un prix abordable, et qui permet d'exécuter facilement les opérations courantes du rechargement. Cependant, certains travaux nécessitant de gros efforts ne sont pas recommandés : d'une part la démultiplication du levier n'est pas suffisante, et, d'autre part, il peut y avoir des risques de déformation du bâti.

Les Presses O

C'est une amélioration du système précédent; le bâti, complètement fermé, est d'une rigidité absolue. Ce sont les plus robustes et les plus précises de toutes les presses existantes; elles comportent très souvent un système de démultiplication du levier de manœuvre. Les travaux les plus durs sont réalisés avec une grande facilité. L'une des plus belles est certainement la R.C.B.S. Rock Chucker. Pacific fabriquait également à l’époque un modèle, plus léger: "Multi-Power ".

Les Presses H

La particularité de ces machines est de pouvoir être posées directement sur le plateau de l'établi. Le point délicat est le parallélisme entre les parties fixe et mobile.


Les presses ‘multi outils’ / Multi dies

Les plus connues sont les modèles dits ‘Presse à tourelle.’ Le point délicat de ces presses, surtout dans les modèles de grande diffusion, est la difficulté d'obtenir un alignement parfait entre le support de douille et les matrices, il est très important de repérer soigneusement l'emplacement de chaque outil et de le remettre chaque fois dans le même logement.

Nos Presses à tourelle à la vente

Image Produit Prix
KIT LEE VALUE TURRET PRESS 4 Stations 258,95 € l'unité

Les presses automatiques ou presses progressives

Ce sont généralement de grosses machines avec une colonne centrale sur laquelle coulisse soit la partie basse supportant le shell holder, soit la partie haute supportant l'outil. Elles sont souvent équipées de tourelles et de dispositifs automatiques qui permettent d'atteindre un grand rendement; plus de mille cartouches à l'heure. Ce matériel est bien entendu utilisé par les clubs et les administrations.

Nos Presses automatiques à la vente

Image Produit Prix
Presse Dillon RL550B 598,00 € l'unité
Presse Dillon XL650 1.100,00 € l'unité
LEE LOAD-MASTER 32SW 531,95 € l'unité
LEE LOAD-MASTER 38 & 357 MAGNUM 516,00 € l'unité
LEE LOAD-MASTER 40S&W 531,95 € l'unité
LEE LOAD-MASTER 44 MAGNUM 516,00 € l'unité
LEE LOAD-MASTER 44SP & 44 MAGNUM 531,95 € l'unité
LEE LOAD-MASTER 45ACP 531,95 € l'unité
presse dillon super 1050 2.430,00 € l'unité

Les Presses basées sur le système Dillon

Ces presses occupent une place à part ; elles pourraient être rangées dans les types I, mais la colonne n'est pas fixe, elle se déplace avec l'outil. La particularité inédite et remarquable de ce système est que la portée, ou distance de guidage, augmente avec l'effort. Autrement dit, lorsque la matrice arrive au contact du support de douilles, la colonne mobile est maintenue sur la totalité de sa longueur. Ces presses existent en modèle à simple outil, et à tourelle ; deux bielles de démultiplication à grand débattement, permettent d'exécuter les plus durs travaux avec une grande facilité. Elles possèdent également un système d'amorçage concentrique, et deux butées qui limitent la course (haute et basse) du porte-outil. Construites entièrement en acier, ces presses comptaient parmi les plus précises et les plus robustes initialement fabriquées.

 

Nos Presses Dillon à la vente

Image Produit Prix
Presse Dillon RL550B 598,00 € l'unité
Presse Dillon XL650 1.100,00 € l'unité
presse dillon super 1050 2.430,00 € l'unité

Les principaux fabricants de presses de rechargements


Parmi les fabricants de presses de rechargement pour cartouches métalliques dont les produits sont généralement disponibles sur le marché français, il n’est pas rare d’être confronté aux industriels suivants :

LEE

Les presses LEE sont facilement reconnaissables à leur couleur rouge, le fabricant est leader sur un ensemble de produits d’entrée de gamme.
Site du fabricant


DILLON

Les presses Dillon sont reconnaissables à leur couleur bleue, garanties à vie les presses automatiques Dillon représentent sans conteste les meilleures presses du marché .
Site du fabricant

RCBS

Les presses RCBS sont connues pour leur couleur verte. Très présentes sur le marché de l’occasion grace à leur incontestable résistance du temps, ces presses représentent un incontournable dans l’atelier d’un rechargeur.
Site du fabricant 

HORNADY

Comme les presses LEE, les presses Hornady sont également rouge… et c’est là leur principal point commun. Diffusées de manière confidentielle sur le marché français, ces presses prétendent à occuper un segment haut de gamme.
Site du fabricant 

LYMAN

La couleur orange est caractéristique aux presses Lyman. Lyman propose une gamme complète de presses de qualité et se distingue par ailleurs par un offre de tourelle pouvant aller jusqu’à huit positions.
Site du fabricant

 

Les outils à fixer sur une presse de rechargement

Les Supports de douilles – le Shell Holder

Le support de douille - qui fait parfois en même temps office d'extracteur - doit être parfaitement adapté au diamètre et à la forme du culot. L'identification est faite au moyen de chiffres qui, malheureusement, diffèrent suivant les marques.
(lire plus concernant le Shell Holder)

Le Recalibreur intégral

C'est le moyen le plus simple pour ramener une douille à ses dimensions diamétrales d'origine. Le centrage est automatique et, pour les cartouches à collet rétreint, il n'y a pas de problème de feuillure, puisque l'étui est enfoncé complètement. L'introduction en force de la douille peut se faire à l'étau, mais le plus simple est de disposer d'une petite presse horizontale à vis, dont on se sert pour les cartouches des fusils de chasse à canon lisse ; ne pas oublier de lubrifier très légèrement la douille.

Le Bras d'amorçage (Primer Arm)

C'est encore un accessoire standard qui se monte sur un grand nombre de presses C et O. Sur le bras d'amorçage sont fixés un petit poussoir interchangeable, un guide et un ressort. En principe, le jeu complet comprend deux guides correspondant aux deux diamètres d'amorces, et quatre poussoirs dont deux adaptés aux amorces arrondies; ce détail est très important : il ne faut jamais utiliser un poussoir plat pour assujettir une amorce arrondie. Chose assez surprenante, le bras d'amorçage, bien qu'adopté par de nombreux fabricants, n'est pas un système rationnel, pour la bonne raison qu'il n'y a pas de butée pour régler l'enfoncement de l'amorce. Aussi, de nombreux amateurs utilisent soit des dispositifs indépendants qui se montent à la place des matrices, soit des petites machines autonomes spécialement conçues pour cet usage. Seule, la presse française Dillon, comporte un dispositif de réglage.

Le distributeur automatique d'amorces

Le distributeur d'amorces existe pour la plupart des presses, il permet de réapprovisionner automatiquement le bras d'amorçage. Son usage est très pratique lorsqu'on recharge en série un grand nombre de cartouches. En principe, cet accessoire est livré avec deux tubes réservoirs correspondant aux deux diamètres d'amorces américaines.

Le complément presque indispensable de l’alimenter est la boîte positionneuse d'amorces – boite constituée de stries concentriques. Après avoir versé les amorces en vrac, un léger mouvement de la boîte posée à plat fait basculer celles-ci qui se retrouvent toutes dans le même sens; il est ainsi possible de les " piquer" une à une avec le tube réservoir.

Les Matrices et les Mandrins – Les ‘outils’(Dies)

En dehors du petit outillage destiné à la pince Lyman et à la petite presse junior dont le filetage est 5/8 x 30, la totalité des fabricants ont adopté la norme de 7/8 x 14; à noter qu'il existe une bague de conversion permettant de monter les outils de la pince sur les presses. Les matrices et mandrins doivent être en acier traité.

La précision d'usinage, les tolérances et la concentricité jouent ici un rôle dont dépend la qualité de la cartouche rechargée. Tous les outils possèdent un écrou, avec système de blocage, qui permet de régler la profondeur de vissage dans la presse. Le classement des outils (matrices et mandrins) est fait suivant le type de cartouches à recharger, ou suivant le type de chargement; il existe également des jeux spéciaux, ou des outils séparés, pour exécuter certains travaux ou obtenir une meilleure précision.

Les Jeux d'outils standard à 3 outils pour les douilles droites

Le jeu comprend un recalibreur extérieur intégral, un mandrin de recalibrage intérieur du collet, avec expandeur et tige de désamorçage, une matrice de sertissage avec poussoir de balle. Le poussoir de balle doit correspondre, bien entendu, à la forme de l'ogive ou de la tête. Dans quelques cas, la tige de désamorçage peut faire partie du recalibreur intégral.

Les Jeux d'outils standard à 2 outils pour douilles à collets rétreint

Le jeu comprend : un recalibreur extérieur intégral,dans lequel sont vissés le mandrin de recalibrage intérieur du collet et la tige de désamorçage (à noter que, dans cet outil, le recalibrage intérieur du collet est réalisé de bas en haut), une matrice de sertissage avec poussoir de balle.

Les Jeux d'outils spéciaux à trois outils, pour douilles à collet rétreint et balles de plomb

Le chargement avec balles de plomb nécessite un léger évasement des lèvres de la douille pour éviter un ' rabotage" du projectile lors de l'enfoncement. C'est en quelque sorte un jeu d'outils semblable à celui conçu pour les douilles droites, avec cette différence que la tige de désamorçage se trouve presque toujours incorporée au recalibreur intégral.

Les Jeux d'outils spéciaux à quatre outils, avec enfoncement de balle et sertissage séparés

Ces outils n'existent que pour douilles droites, ils permettent une plus grande précision et evitent e le refoulement du plomb lors du sertissage.

(lire plus concernant le Case Trimmer)