Les types de poudres

Les poudres colloïdales servant au chargement des cartouches pour armes portatives se distinguent d'abord de par la nature de leurs constituants.

Poudre à simple base

Poudres VectanSi la gélatinisation a été obtenue au moyen de solvants volatils, donc éliminés plus ou moins complètement en cours de fabrication, c'est une poudre à simple base, ou à la nitrocellulose pure; la première en date a été la célèbre poudre B. Toutes les poudres françaises commercialisées (excepté les sphériques), ainsi que les poudres américaines de Du Pont, appartiennent à cette catégorie. Si le gélatinisant possède lui même des propriétés explosives, comme par exemple la nitroglycérine, et reste incorporé à la poudre sous un certain pourcentage, c'est une poudre à double base. Les types les plus connus sont les balistites et les cordites. Les poudres américaines Hercules ainsi que les poudres sphériques françaises actuelles appartiennent à cette catégorie.

Poudre à triple base

Il existe enfin quelques poudres étrangères à triple base qui renferment, en plus de la nitroglycérine, un certain pourcentage de dérivés nitrés aromatiques à pouvoir explosif.

Pour éviter la lente décomposition de la poudre en produits nitreux, on incorpore au moment de la fabrication un stabilisant qui est en fait une substance basique. En plus des stabilisants, on utilise également, dans certains cas, des adjuvants balistiques ou des plastifiants qui, en modifiant l'allure de combustion dans sa phase initiale, donnent un moyen supplémentaire d'agir sur la progressivité. Il est donc possible, en jouant sur la composition de la poudre, de faire varier le potentiel et la force.

Combustion des poudres

Mais ce sont les procédés et la technique de fabrication qui permettent d'agir sur l'allure de combustion : gélatinisation complète ou partielle, porosité plus ou moins poussée, lissage, et enfin forme des grains, en lamelles, en bâtonnets, en disques, en paillettes, tubulaires, multiperforés, sphériques, sphériques écrasés ; ces deux derniers types présentent un très grand intérêt pour le rechargement, ils permettent en effet un dosage volumétrique très précis.

Quelques types caractéristiques de poudres

  • Poudre en paillettes (TBis)
  • Poudre en batonnets multiperforés (Tubal)
  • Poudre en lamelles (A3)
  • Poudre en bâtonnets (Ba 9)
  • Poudre sphérique écrasée (S7)
  • Poudre en bâtonnets tubulaires (Ba5)